1940 De L'abime a L'esperance by Gallo Max

By Gallo Max

392pages. in8. Broché.

Show description

By Gallo Max

392pages. in8. Broché.

Show description

Read or Download 1940 De L'abime a L'esperance PDF

Similar french_1 books

Examen Clinique De L'appareil Locomoteur. Tests, evaluation et niveaux de preuve

Cet ouvrage est un manuel de diagnostic kinésithérapique et orthopédique fondé sur le niveau de preuve, avec une démarche statistique. Cette approche permet de confronter et d’éprouver los angeles fiabilité des différentes méthodes de mesure, incluant des exams d'évaluation fonctionnelle ou structurelle de l'appareil locomoteur.

Dawn of the Belle époque : the Paris of Monet, Zola, Bernhardt, Eiffel, Debussy, Clemenceau, and their friends

''A humiliating army defeat by means of Bismarck's Germany, a brutal siege, and a bloody uprising--Paris in 1871 was once a shambles, and the query loomed, 'Could this notable urban even continue to exist? ' Mary McAuliffe takes the reader again to those perilous years following the abrupt cave in of the second one Empire and France's doubtful enterprise into the 3rd Republic.

Faire l'humour avec P-A Méthot

Même s’il en est à son most appropriate one guy convey, P-A Méthot exerce le métier d’humoriste depuis près de 20 ans. Autodidacte et persévérant comme pas un, il fait ses premières armes dans des stipulations souvent précaires et parfois loufoques. Providentiellement remarqué par Steeve Godbout, qui deviendra son gérant, P-A multiplie ses apparitions et en vient à faire plus de 2 hundred spectacles par année.

Extra resources for 1940 De L'abime a L'esperance

Example text

Le malaise et le mécontentement se répandent.  » La propagande allemande inonde ces troupes françaises inactives, désorientées. Tracts, émissions de radio répètent inlassablement que cette guerre est inutile, qu’elle ne sert pas les intérêts français mais ceux de la City de Londres. On rappelle l’offre de paix de Hitler. Mourir pour Dantzig, pour l’avorton polonais ? Folie. De Gaulle s’indigne de cette passivité française. Il écrit à Paul Reynaud : � Notre système militaire a été bâti exclusivement sur la défensive en vue de la défensive : si l’ennemi n’attaque pas c’est l’impuissance quasi totale.

Alors, on lui vend ce qu’il réclame, du matériel de guerre, des machines pour fabriquer balles et obus, navires de combat. Et en échange, il cède le blé de l’Ukraine, le pétrole du Caucase, les minerais précieux de l’Oural. Et ce commerce, cette apparente bonne entente indignent certains dignitaires nazis, des officiers de la Wehrmacht, ou ce Mussolini, qui n’a même pas osé entrer en guerre. Mais cet aveu de faiblesse n’empêche pas le Duce de faire la leçon, et même de menacer. Hitler, furieux, a lu la lettre que Mussolini lui a adressée le 3 janvier : � Sans un coup de feu, écrit le Duce, la Russie a tiré profit de la guerre en Pologne et dans les régions de la Baltique.

On entourait les soldats des États-Unis venus par centaines de milliers livrer en France les derniers combats contre l’Allemagne qui avait enfin capitulé. On oubliait l’amertume des combattants allemands, on ignorait celle d’un caporal décoré de la croix de fer de première classe, Adolf Hitler, et de millions de ses camarades humiliés et rageurs. Ils avaient combattu sur le sol français. Jamais ils n’avaient vu leur patrie souillée par l’ennemi et voilà qu’ils étaient vaincus ! Ils pensaient trahison et déjà revanche.

Download PDF sample

Rated 4.64 of 5 – based on 28 votes